lundi 16 avril 2018

note de "tutoriel" pour éviter de bousiller un crayonné-encrage réussi

La leçon photoshop du jour, ou "j'ai essuyé les plâtres pour vous, voilà ce qu'il ne faut surtout pas faire" :

Pour faire des économies en imprimant mon crayonné de planche (orange présentement; traditionnellement c'est bleu, mais ça marche avec toutes les couleurs je crois) en mode "brouillon rapide" pour utiliser moins d'encre, ce n'est qu'après l'encrage (au critérium), les retouches sur photoshop et le cleanage, et après m'être demandé pendant 2 heures pourquoi le rendu final faisait super crade par rapport aux planches précédentes que la lumière fut...
Ca ne se voit pas, ou peu sur les originaux, mais l'impression en "brouillon rapide" propose, au lieu d'un rendu lisse et harmonieux, une sorte de tramage pour donner l'illusion de la couleur, avec pleins de petits points (présentement jaune et rouge, pour créer le orange)...sauf que pour photoshop (et le scanner ?) les petits points rouges sont gris...gris comme la couleur de mon encrage...
Du coup quasiment impossible à virer, et tout le crayonné qui apparaît en une multitude de trainasses et de points-pixels.


...je suis ravie...

Bon, je vais aller pleurer quelques heures (ou quelques jours), et je reviens après.

J'espère que cette note pourra être utile à certains, histoire qu'une telle perte de temps et d'énergie vous soit épargnée.

lundi 9 avril 2018

Des p'tits chaaaaats !!



"Amenez un carton de chatons !!"

* extrait de ma bande dessinée en cours, à paraître chez Glénat, scénarisée par Pierre-Roland Saint-Dizier.
...Mais oui je suis fière. Et j'aurai tort de me priver. Surtout que je dois me taire sur mon premier album que je viens de finir chez un autre éditeur, et que ceux qui me connaissent, moi et ma difficulté à tenir ma langue savent que je vais me faire un ulcère à force de ne pas pouvoir en parler. Alors non, y a pas de raison que j'étale pas le reste de ma vie sur L'internet mondial.


lundi 19 mars 2018

Le Saïmiri et le Coq Roche, planche 7


* Mes planches du "Saïmiri et du Coq Roche", adapté du conte écrit par mes élèves de Macouria (Guyane) en Juillet 2016, que j'avais storyboardé.
La version réalisée par les enfants est visible ici, et ceci est ma version.

Il s'agit d'un conte amazonien de 16 planches (100% made in Guyane ! Houu yeah !!), dans l'idée j'aimerai réaliser d'autres histoires au même format, toujours basé sur des animaux visibles en Guyane en vue d'en faire un éventuel recueil.

Je mettrai une planche en ligne chaque mois.

Enjoy !

Le Saïmiri et le Coq Roche, planche 6




* Mes planches du "Saïmiri et du Coq Roche", adapté du conte écrit par mes élèves de Macouria (Guyane) en Juillet 2016, que j'avais storyboardé.
La version réalisée par les enfants est visible ici, et ceci est ma version.

Il s'agit d'un conte amazonien de 16 planches (100% made in Guyane ! Houu yeah !!), dans l'idée j'aimerai réaliser d'autres histoires au même format, toujours basé sur des animaux visibles en Guyane en vue d'en faire un éventuel recueil.

Je mettrai une planche en ligne chaque mois.

Enjoy !

lundi 5 mars 2018

P'tit journal du Bioparc


Cet hiver, j'ai fait des dessins pour le Bioparc de Doué la Fontaine (49), pour illustrer un livret remis à l'entrée du parc aux visiteurs.
Ca tombe bien, cette année le thème était les ours à lunettes (et comme chacun sait, "moi j'adôre les oouuurs.")
 Ci-dessous les illustrations originales.
La maquette a été réalisée par La Fabrique Rouge.

...on notera que c'est la première fois que je devais créer un labyrinthe (...deuxième en fait si on compte un devoir d'arts plastiques que j'ai eu en 6e), et que c'est wachement dur à concevoir en fait ! (c'était la remarque inutile du jour. Merci.)

 
 

*

Ce message a été approuvé par Nayti-Chouquette.


lundi 26 février 2018

El Dorado

Un truc que j'adore dans la vie, c'est revoir un ancien projet qui nous tenait à coeur; le genre de projet dont on était trop fier, tellement qu'on s'auto-complexe quand on y pense, en se persuadant qu'on avait atteint le Nirvana à l'époque de sa création, et qu'on ne pourra plus jamais faire aussi bien. Petite idée qui, même quand on croit ne pas y penser, est lovée quelque part dans notre esprit, bien incrustée comme un vilain germe qui vous ronge doucement mais sûrement, juste comme ça, pour le fun.
Mais ce que j'adore, ce n'est pas ça.
C'est le jour où en faisant du rangement dans sa maison et/ou dans sa tête, on retombe sur ce fameux fuckin' amazing project de sa mère qui tue les ours...et qu'on trouve ça moche. Et qu'on voit tout un tas de défauts.
Alors ça, je suis super fan. Parce que quelque part, ça veut dire qu'on a progressé, et au delà de ça, qu'ENFIN, on va pouvoir se débarrasser de cette idée parasite qui sert de bonne excuse à une potentielle inertie dût à l'envie de perfection qui nous pousse à nous figer dans le temps pour cristalliser ce "moment parfait. Et tak !

Bref, tout ça pour dire que voici, voilà, le storyboard d'un projet que j'avais écrit en Hiver 2013 (et ça nous rajeunit pas tout ça) pour un journal (qui s'est cassé la gueule avant que j'ai eu le temps de prendre mon crayon); histoire que j'ai voulu reprendre 20 fois, et 20 fois qu'il y a toujours eu un truc pour que ça ne fonctionne pas. Je le remet donc aujourd'hui aux limbes de L'Internet, tel Moïse sur le Nil (oui, cette comparaison est atrocement prétentieuse...et pourquoi tant de religion dans les phrases, tout à coup ?).

Va petit projet, va, et surtout, vis heureux, et peut-être un jour nos chemins se croiseront-t-ils à nouveau. 










et puis en bonus, pêle-mêle, les recherches que j'avais fait à l'époque (et trois pages encrées) :






et puis les recherches et pages au moment où le projet avait été repris avec un scénariste l'Eté 2015, renommé alors "L'Alchimsite" mais que là non plus, ça n'a pas marché parce que le scénariste s'est évaporé dans la nature tel Fantômas (tsaaa !).












Hé ben voilà, je crois qu'il y a à peu près tout ce qui a tourné autour de ce projet.
Ca en fait, du matos (et des p'tits chats) ! :3