lundi 20 mars 2017

TARZAN


Alors que l'autre jour -...mon premier jour à l'atelier Kawa...- Tehem me faisait l'immense honneur de me laisser tester sa tablette Wacom Cintiq A3 (non, je sais qu'on pourrait le croire, mais je ne suis pas sponsorisé pour écrire ce post...), je faisais à moitié ma blasée en mode :
"Ouaaaiiiis, mais en faaaiiiit, moi j'ai déjà essayé y a genre suuuuper longtemps, parce qu'en 2008 (ça nous rajeuni pas, tout ça..), y a un mec qui m'avait fait essayé sa tablette écran, mais ça fait un retard, alooors j'aaaiiiime pas, et puis de toute façon je préfère les tablettes graphiques parce que tu te fais pas mal au dos, et que ça va plus viiiite."

...bien que je n'ai pas fondamentalement changé d'avis sur tout ce discours, j'ai tout de même mis de côté ma blazattitude pour re-tester tout à l'heure cette même tablette, alors que j'étais en train de saccager mon travail en court, ne supportant plus de faire mon encrage au crayon et que je rêvais des pleins et de déliés à l'encre de Swolfs, et à l'encrage sur-géré de "Trois Ombres" de Pedrosa (mais ça, j'en reparlerai une autre fois. Bientôt j'espère), et qu'il était grand temps que je fasse une pause avant de ruiner mes planches pour de bon.

Bref, tout ça pour dire que je suis entrée en communion mystique avec la tablette pendant environ 3/4 d'heure, et que, sans prétention, j'étais fin contente de mon fanart. 

-Joie et Bonheur, soyez les bienvenus dans ma vie-





lundi 27 février 2017

En voiture


Quand on s'emmerde pendant un long trajet en voiture, qu'on en a marre d'écouter sa playlist entière pour la quatrième fois, qu'on a épuisé le stock de débat plus ou moins intéressant et plus ou moins constructif, et qu'on sent qu'on ne voit définitivement plus l'intérêt à compter des voitures rouges...
...on fini parfois par tomber dans le jeu du "action ou vérité' (oui, comme au collège)


Mais comme on a décidé de faire ça au moment où on était coincés dans les bouchons, et qu'on est des gros(ses) dégonflé(e)s, le jeu s'est vite terminé.

Mais on a quand même eu droit au "passe ta tête par la fenêtre en tirant la langue avec l'air heureux, comme le chien de la voiture devant", au traditionnel "montre ton cul à la fenêtre",

et à sa variante : "montre tes nibards à la fenêtre" (c'est là qu'on a décidé que dans les bouchons ça allait vraiment pas le faire).

POURTANT, après coup, on s'est aperçu qu'on aurait put utiliser la feinte du joueur de foot ravi, en repliant notre pull sur notre visage pour faire de la merde tout en restant anonyme (maliiiinnnn)



People et rateau