vendredi 2 décembre 2016

Peter Pian

Ca y est, je suis fière de vous annoncer que le Hors Série du magazine Une Saison en Guyane, "les contes de Peter Pian" est maintenant disponible en kiosque !
Toutes les infos sur ce lien


* dessin de couverture de Marie Verwaerde


Il est super beau, super bien imprimé (et mes couleurs sont parfaitement respectées, ce qui n'est pas toujours une évidence), et j'ai adoré réaliser ces illustrations,
avec tout pleins d'illustrateurs talentueux dedans, comme Ketty Bunch, Anne-Cécile Boutard, Marc Delorme, Olivier Copin, Marc Gayot, Joub, Victor Le Grand, Carole Pourcher, SkiS, Marie Verwaerde et Frédérique Warin,
le tout écrit par
Valérie Whittington, Louise Touenke, David Mérour, Panaky, Miefi Moese, Ashley Koese, Ti'wan Couchili et Pierre Apollinaire Stephenson

Un grand merci à Pierre Olivier Jay et Daniela Norena Waller pour leur superbe travail et pour la confiance qu'ils m'ont accordé !


 

J'ai illustré le conte du Met Bwa, de Pierre Apollinaire Stephenson


Les illustrations sans les textes :















dimanche 27 novembre 2016

Fou rire du soir, espoir













Bon, ok, je suis trèèèès bon publique, et j'ai la larmichette de rire anormalement facile (peut-être un problème d'yeux que j'ignore...?) ...je pense qu'on peut mettre ça aussi sur le compte de la fatigue... 

...mais tout de même...ces strips, quoi ! ...c'est encore mieux que Paf et Hencule ! (à tous ceux qui pouvez encore m'associer à quelque chose d'élégant et de poétique, et qui pensez que je ne lisais que du Victor Hugo...)

Allez les lire ici : http://bastienvives.blogspot.fr/

Vous l'aurez compris, une bonne fois pour toute, je suis très fan du travail de Bastien Vivès.

Le jardin de monsieur McGregor



...ben quoi, vous ne connaissez pas Beatrix Potter...?

Bon...je suis pas encore Glen Keane, mais je ne renonce pas...!

nineteen bodies

croquis bazardés en environ 20 secondes chacun pour le fun.

...désolée pour toute cette nudité intolérable...
moi aussi je suis née toute habillée, alors cette indécence naturelle de ceux qui sont à poil sous ses vêtements, ça me choque.






















*